septembre 6, 2021

0 comments

Ces derniers temps, on entend souvent parler de la cryothérapie : une thérapie qui consiste à utiliser de basses températures pour traiter diverses maladies de la peau et pour lutter contre le vieillissement. Adulée par les stars d’Hollywood, cette thérapie promet des miracles et présente effectivement de nombreux avantages, mais les effets secondaires ne doivent pas être sous-estimés. Voyons en détail comment elle fonctionne et à quoi elle peut servir.

La cryothérapie : Qu’est-ce que c’est ?

La cryothérapie vient du mot grec ancien et signifie « guérison par le froid extrême ». Pratiquée depuis des centaines d’années, elle consiste principalement à immerger une personne dans des baignoires d’eau glacée ou à appliquer de la glace sur les parties du corps à traiter.

Aujourd’hui, grâce à la technologie, la cryothérapie est appliquée de manière plus simple, mais avec des résultats beaucoup plus efficaces. Il est possible d’obtenir facilement des températures beaucoup plus basses que 5 °C ou 6 °C pour atteindre des températures de −150 °C / −170 °C. Ainsi, les effets positifs du froid intense sont pleinement exploités et des réactions antalgiques, anti-inflammatoires, physiologiques et thérapeutiques positives sont induites dans l’organisme grâce au choc thermique.

Les principaux effets de ce traitement sont la vasoconstriction initiale et la vasodilatation ultérieure. Il peut être utilisé dans le domaine médical pour soulager les douleurs chroniques et la polyarthrite et autres. L’exposition au froid par cette thérapie est notamment bénéfique en dermatologie pour traiter les verrues et autres maladies de la peau comme le psoriasis. Par ailleurs, on l’utilise dans le domaine esthétique pour favoriser la perte de poids.

Comment ça marche ?

Le mécanisme par lequel agit la cryothérapie peut être résumé comme suit : lorsque le corps est exposé à un changement de température constant, les récepteurs de température situés dans notre peau envoient un message à l’hypothalamus (cette partie du cerveau où les fonctions végétatives sont localisées). En conséquence, le cerveau transmet une série d’informations à l’organisme pour contrer l’action du froid et activer une série de réponses physiologiques bénéfiques comme une sensation de bien.

La première réaction est une forte vasoconstriction : le sang est attiré vers les extrémités du corps humain. Il est enrichi en oxygène et en enzymes et circule vers les zones centrales pour protéger les organes vitaux. En même temps, il se produit une libération de sérotonine et de l’hormone Acth (un inhibiteur de la douleur et de l’inflammation).

Lorsque le traitement est terminé et que le corps revient à la température ambiante, le cerveau enregistre le changement et active des procédures de normalisation qui entraînent une vasodilatation périphérique extrême. Les vaisseaux sanguins se dilatent jusqu’à 4 fois leur diamètre et le flux sanguin emporte les toxines produites par les processus métaboliques de l’organisme (acide lactique, histamines, etc.).

En quoi est utile la cryothérapie ?

C’est la thérapie avec des températures extrêmes la moins chère et la plus ancienne de tous les temps. Voici ces effets bénéfiques :

Perte du poids

Ce traitement par le froid est principalement utilisé pour aider à perdre du poids, à améliorer les troubles du sommeil et à modeler le corps, comme une sorte de liposuccion non chirurgicale. La cryothérapie peut être pratiquée de deux manières : en immergeant la personne concernée dans une baignoire remplie de glace, ou en la faisant entrer dans des cylindres métalliques dans lesquels, grâce à l’azote liquide, la température est ramenée en dessous de zéro.

Grâce à ces basses températures, le cœur se met à pomper le sang très rapidement, ce qui active le métabolisme et aide ainsi à brûler des calories. Évidemment, cette thérapie par le froid doit être pratiquée dans un centre de cryothérapie spécialisé afin de ne pas prendre de risques.

Traitement de la cellulite

La cryothérapie corps entier combat très efficacement la cellulite, améliore le flux lymphatique et stimule la circulation. La basse température incite, en effet, l’organisme à activer un réflexe défensif et stimule la circulation sanguine, les systèmes endocrinien, immunitaire et nerveux central.

L’outil le plus utilisé est certainement la chambre cryogénique qui dispense un traitement d’environ trois minutes proposé dans des centres spécialisés pour éliminer l’effet dit peau d’orange qui affecte particulièrement les jambes et les fesses des personnes atteintes.

Renforcement du système immunitaire

Un autre avantage de la cryothérapie est la libération d’endorphines et de sérotonines qui ont un effet sur l’humeur ainsi qu’un effet analgésique sur la douleur chronique. Les sportifs de haut niveau utilisent la cryothérapie pour soulager les douleurs. Plusieurs séances par mois permettent de traiter les douleurs articulaires, les courbatures, les ecchymoses, l’entorse, les brûlures et de récupérer après l’effort.

Elle aide également à traiter les maladies invalidantes comme la fibromyalgie ou diverses maladies rhumatismales : l’application de froid peut améliorer la mobilité et réduire la douleur.

Élimination des parasites et virus

Avec un jet extrêmement froid et localisé, il est possible d’éliminer tout ce qui se trouve au niveau de l’épiderme sur le corps entier comme les verrues ou les petites chéloïdes. La cryothérapie est utilisée en dermatologie pour traiter les angiomes, les mollusques contagieux, l’arthrose, les problèmes inflammatoires, les cicatrices, l’alopécie, la kératose, les tumeurs épithéliales superficielles, et d’autres pathologies comme les mélanomes, la dermatite atopique et l’acné.

About the Author

hutin.charles

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}